Indian Street Kids | Zia Zeff

Indian Street Kids

2010 - Festival Barrobjectif de Photoreportage

Reportage réalisé lors de l'hiver 2008 dans toute l'Inde mais principalement à Varanasi lors d'un volontariat comme professeur de photographie et d'anglais pour l'orphelinat et l'école du bidonville Kutumb et comme infirmière des rues, bénévole pour l'association et dispensaire Agir pour Bénarès. “Indian Street Kids” Dans les rues en Inde, tout et tous se croisent sur la chaussée. C'est un capharnaüm, marche folle des Indiens parés de tissus bariolés flottant dans la poussière. Ce vaste pays possède la plus grande population mondiale d'enfants avec 440 millions: Un enfant sur cinq dans le monde est indien. La Convention Universelle des Droits de l'Enfant fut adoptée en 1989 par l'Assemblée Générale des Nations Unies. C'est le traité international le plus ratifié au monde. Pourtant, encore aujourd'hui 63% des petits indiens vont se coucher la faim au ventre. Chaque année, des enfants meurent dans ces rues des conséquences de la malnutrition, de la consommation abusive de drogues, de maladies, ou de mauvais traitements. Ces orphelins des rues indiennes en guenilles, petits corps frêles mendiant ou travaillant dans de terribles conditions sont les parias d'une société inégalitaire. Je suis allée à leur rencontre afin de connaître leurs histoires, leurs joies, tristesses et espoirs... Ces enfants qui vivent, mangent, jouent,et dorment et rêvent dans les rues de cette Inde que j'aime tant. Ce n'est que maintenant que je les vois intuitifs, joueurs, rieurs, compréhensifs et créatifs... De parfaits enfants dans un monde imparfait dont le malheur est d'être nés dans de difficiles circonstances. Ces enfants sont les représentants de plus de 20 millions d'enfants des rues en Inde; Et bien plus qui vivent avec leur famille dans des conditions de précarité terribles dans les bidonvilles. Leurs histoires sont souvent tues ou ignorées, leur vie est pourtant visible aux yeux de tous. India is a happy sad land

Top